L’orientation clinique

Axes de travail, Qui sommes-nous ?

Bertrands-dessin-150303-institution-orientation

Conformément au projet associatif qui est le sien depuis sa création, l’ADIR fonde sa culture d’accueil et de recherche sur une orientation analytique en lien avec la dimension médicale du soin.

Notre orientation s’appuie sur la conviction que ce qu’amène un jeune constitue sa manière singulière d’exister : ses mots et gestes, ses cris et son silence, ses trajets dans l’institution, sa violence parfois, son activité délirante, ses expressions artistiques, etc.
En tant qu’intervenant adulte, quelle que soit la place occupée, entendre cette manière d’exister, c’est s’en faire le partenaire et se dégager d’une position de savoir pour permettre au jeune d’élaborer une solution pacifiante dans son rapport aux autres. La dimension thérapeutique engage chaque intervenant à favoriser et soutenir cette émergence du sujet.

Au cœur du dispositif thérapeutique et éducatif figurent :

Le projet individuel d’accompagnement

C’est un élément clé de la vie du jeune lors de son passage au sein de l’ADIR. Préfiguré avec lui et sa famille dès la période préalable à l’admission, il aborde chaque détail de son séjour (psychothérapie, scolarité, internat, activités et ateliers, etc.) et est régulièrement actualisé.

Le lien avec la famille

Le lien des équipes avec la famille s’inscrit dans la perspective fondamentale de maintenir, voire rétablir, le lien entre le jeune hébergé et sa famille. Chefs de service, psychologues, directeur sont à l’écoute des parents qui souhaitent solliciter un échange. Nous considérons que venir parler de son enfant, fait partie intégrante du traitement qui lui est offert.

Les ateliers

Mis en place par les éducateurs à l’intérieur et à l’extérieur de l’IME, ils sont à la fois des supports à la symbolisation, des espaces de créativité, des repères qui scandent le quotidien, des ponts pour (r)établir le lien social.

La classe

Proposée par les enseignants, elle est conçue comme un lieu d’apprentissage, un espace où les mots s’inventent, se construisent, où le texte se livre. Chacun ose s’y aventurer, selon son rythme, ses possibilités, et la matière scolaire, peu à peu, se laisse enseigner.

Les réunions d’équipe

Elles représentent l’axe central par lequel s’oriente notre pratique. Elles fonctionnent comme un moment, un espace privilégié de confrontation, de réflexion, de mise en commun pour chaque membre de l’équipe, le personnel de service participant également à ce travail.

La dimension médicale du soin

Au sein de l’ADIR, les suivis médicamenteux et psychiques sont assurés par Monique Brillaux, pédopsychiatre .
S’agissant des suivis somatiques et des traitements de pédiatrie, ils sont pris en charge par le médecin généraliste assisté de l’infirmière, en lien avec les partenaires des services médico-sociaux.

***

Dans la droite ligne de son projet associatif  et de son orientation clinique, l’ADIR organise tous les deux ans une Journée de recherche clinique témoignant des difficultés comme des trouvailles rencontrées dans l’accueil des enfants en souffrance psychique.

 

Revenir en haut de la page